Promenade en Périgord Noir.

Le week-end dernier j’ai fait découvrir, à des
cousins, des lieux que je connais depuis ma plus tendre enfance et qui sont toujours,
pour moi, un émerveillement en les revoyant.
C’est ce dimanche que mon idée de monter ce blog a germé pour vous faire partager
la chance que j’ai d’habiter dans ce magnifique pays qui est la France.

La balade a commencé par un arrêt au village de Meyrals,
près de Saint-Cyprien. Meyrals n’a pas été trop touché par le modernisme, il a
la chance d’être resté "authentique".


Son prieuré.

Ses maisons du 17ème avec ses rues étroites en pisé.

De Meyrals, nous sommes allés à Marquay, village cher à mon
enfance, où j’ai pas mal d’amis et où j’ai passé une jeunesse assez mouvementée
mais bon enfant.


L’église fortifiée.


Un outil d’un autre temps, il servait à remplacer les fers des roues de charettes.

Un petit arrêt pique-nique au bord de ce lavoir sur la Grande Beune où je
fus piqué par une passion qui me poursuit toujours.


Que de messes basses il y a dû avoir ici.

C’est au tour de Saint-Geniès, très beau village réputé pour
ses toits de « lauzes ».
La lauze était très répandue autrefois et
disparaît petit à petit à cause de son coût élevé en restauration.


Son château.

Son église à gauche et l’arrière du château.
Un toit de lauzes pèse entre 500kg et une tonne au mètre carré.
Puis vient St Amand de Coly avec son imposante abbaye à côté
de la célèbre résurgence du Coly, ruisseau, où notre ami Matt prend ses superbes
photos.
Et enfin pour finir, St Léon sur Vézère, havre de
paix où
il fait bon rêvasser sur un banc près des berges de la Vézère en
dégustant une glace maison du glacier au coin du pont. Vous m’en direz
des nouvelles.
Son église face à la Vézère.
Son château avec sa toiture, c’est assez rare.
La maison du gardien.
Voici la fin notre balade, j’espère que je vous aurai donné envie de venir visiter ces coins de quiétude.

Attention ! Juillet et août sont les mois à éviter si vous n’aimez pas la foule.

9 commentaires.

  1. Je connais, j’y ai passé des vacances il y a quelques années et j’en rêve encore !! Selon moi une des plus belles, sinon la plus belle, avec des rivières pleines de poissons partout !!

  2. Seul point négatif, on est parti avec un beau ciel bleu et ça s’est couvert vers 15h00.
    Fred, il te reste des souvenirs sur les chevilles ? :-))
    Arnaud, pas de regrets pour la Prade, il n’avait pas encore lâché.

  3. slt
    super
    et dire que des gens habitent encore et surtout se plaisent ai beau milieu du béton sans ame….
    bye
    vince

  4. Putain…., les glâces artisanales de St Léon, celle à la noix surtout……

  5. Trés belles photos Sussu.. on a tout de méme de la chance de vivre dans un aussi beau patrimoine préservé.
    Matt

  6. Ahhhhhhh j’y étais pour le 1 nov 2005, je me rapelle encore cette imosante abbaye…d’ailleurs jolie promenade en rejoignant un bled un peu plus bas, où lme coly coule si je me trompe…petit pique nique au bord du coly……Merci de me remémorer ces images….Dommage que je ne connaissais pas la grande prade….
    Très sympa aussi Sarlat…moyen-ageux à souhait…

  7. C’est une région inspirée et inspirante… Je ne connais pas encore le Périgord… Bravo pour ces photos!

  8. Un point commun à tous ces batiments les beaux toits de lauze et ce calcaire jaune des murs.
    Tu n’es pas passé loin de chez moi.
    En ce qui me concerne, je n’ai pas que des copains à Marquay. J’y ai disputé des matchs épiques…

  9. mais c’est super beau par la bas
    j aime bien le chateau
    une bien belle balade!!
    bravo pour les photos

Les commentaires sont fermés.