Les bories du Périgord noir.

Au cours d’une promenade pédestre autour de la maison familiale, je vous
ai fait quelques clichés de vestiges agricoles qui agrémentent notre
paysage; les bories.

"L’origine des bories, cabanons voûtés utilisant ce
mode de construction, remonte au néolithique.
Elles ont été bâties jusqu’au début du XXe siècle
mais la plupart des exemples qui subsistent datent
des XVIIé et XIXé siècles, époque de
développement agricole et de conquête de
nouvelles terres. Le choix de ce type
d’architecture répondait à la nécessité d’épierrer
les sols pauvres des plateaux calcaires, pour y
permettre la mise en culture."


Celle de mon beau-père qui servait de refuge pour les volailles.


Il en existe de forme carrée, plus rares.


En général elles sont seules mais elles peuvent aussi être en groupe.

Puis
sur le chemin du retour je remarque des ormeaux morts sur le bord du
chemin. Je m’y attarde un peu afin d’essayer d’y découvrir quelque
chose qui me pourrait me chatouiller les papilles.


La voyez-vous la coquine ?

Me
voilà revenu à la maison, il me reste plus qu’à les préparer et
les déguster avec ma femme et mon fils.

Que la vie est belle !

Liens sur les bories :
http://perso.wanadoo.fr/images-du-perigord/vieillespierres/bories.htm

http://www.luberon-news.com/bories.html

3 commentaires.

  1. et ma copine..qui me disait sans cesse “je suis sure que cela à un nom spécial” et bien maintenat on sait..
    sympa merci

  2. alors sussu on fait l’amalgame de la borie etde la morilles
    a la bonne omelette de borilles

  3. C’est très intéressant et puissant ces architectures utilitaires et dépouillées. Cela marque et exprime la richesse des civilisations rurales traditionnelles. A l’époque les gens simples faisaient du beau avec rien. Ils allaient à l’essentiel. Ils étaient reliés au monde qu’ils habitaient et savaient ce qu’était le bon sens.

Les commentaires sont fermés.